fbpx

L’égo dans le couple : le début de la fin

Publié par Christian Caleb DOUMATEY le

L’égo dans le couple le début de la fin

Toute personne en couple a son égo et ses sentiments. Ça fait partie de vous. Vous ne pouvez l’ôter. L’égo a ses bons côtés et ses mauvais côtés. Malheureusement l’égo dans le couple peut être le début de la fin. Il faut donc savoir comment l’utiliser pour ne détruire sa relation.

L’ego désigne la représentation et la conscience que l’on a de soi-même (wikipédia). L’égo, c’est le moi. C’est cette part de vous qui est lié à votre personnalité qui est fortement attaché aux valeurs, principes et repères que vous vous êtes fixé.

L’égo, une aide pour trouver le bon partenaire

Être en couple, c’est reconnaitre qu’on n’est pas totalement complet et qu’il y a quelque chose chez votre partenaire qui vous complète. Dans un certain sens, ça revient à mettre son égo entre parenthèses pour être complet. Mais ça ne veut pas dire qu’il faut se défaire de son égo complètement.

L’égo, une aide pour trouver le bon partenaire

L’égo peut vous aider à définir ce qui est bon pour vous quand on veut se mettre en couple. L’égo vous aide à fixer des standards en matière de relation amoureuse. Cependant, il faut faire savoir faire des compromis avec soi-même pour ne pas fixer la barre trop haute et commencer par chercher l’impossible. Une fois qu’on a trouvé la personne qui convient, il vous faut apprendre à vous connaitre mutuellement, à faire des concessions pour faire fonctionner les choses. A ce moment, l’égo n’a plus un rôle à jouer en tant que tel.

L’égo, la limite de l’acceptable

En toute chose, il y a des limites à ne pas franchir. La limite entre ce qu’on accepterait par amour et ce qui est raisonnablement acceptable est très floue. On peut se retrouver à accepter des choses inimaginables juste pour sauver ou rester dans une relation. Votre égo doit pouvoir être juge en dernier recours de ce que vous pouvez accepter. Pour toute décision qui doit être prise par amour, même quand vous êtes prêt à la prendre, il faut prendre la peine de se demander, si cette décision est vraiment en accord avec la personne profonde que vous êtes. Est-ce que cette décision ne heurte pas vos convictions profondes ?

Le principal regret quand on prend une mauvaise décision, c’est qu’on finit par se rendre compte qu’on n’aurait jamais dû la prendre. Cette décision n’était pas en accord avec vous et vos convictions profondes. Mais par amour, on était prêt à tout. Il aurait suffi de faire recours à soi-même pour ne pas commettre cette erreur. L’amour demande, sans aucun doute, des sacrifices et il est d’ailleurs nécessaire d’en faire. Mais votre égo peut vous aider à ne pas franchir les limites de l’acceptable.

Autant l’égo peut vous aider à trouver le bon partenaire et à garder la tête sur les épaules, autant il peut détruire tout ce que vous essayez de construire.

L’égo en mode observateur

L’égo est cette part de vous qui vous dit, « observe le et regarde comment il se conduira ». Un égo surdimensionné vous rendra si fier qu’il vous fera croire que tout vous est dû. Dans une relation, rien n’est dû, on travaille ensemble quand on veut aller loin. On ne reste pas inactif en attendant que l’autre fasse tout pour sauver ou construire la relation.

 Si vous pensez que vous avez fait assez d’efforts pour construire ou sauver une relation, vous avez tout faux. On ne finit jamais de faire des efforts. La vie de couple est un sacerdoce. Si vous n’êtes pas prêt à faire des efforts continuellement, alors remettez-vous en question sur vos réelles motivations. La deuxième face de la pièce, ce sont les efforts de votre partenaire. Une relation est un travail d’équipe. Tant que vous faites partie de l’équipe, vous devez faire des efforts pour que les choses marchent. Si vous ne sentez plus en vous, aucune motivation, aucune envie de continuer vos efforts, c’est peut être que la fin est proche. Mais votre égo ne doit pas vous mettre en mode observateur.

L’égo, handicap pour votre couple

Le canal préféré de l’égo pour grossir et s’installer dans votre couple pour en faire un ménage à trois, est la dispute. Les disputes ne manquent pas dans un couple. Croire que les disputes sont un signe de malaise dans une relation est totalement faux. C’est l’incapacité à surmonter ces disputes qui est le véritable signe de malaise. L’égo joue un grand rôle dans cette incapacité à surmonter les disputes.

Dans une dispute, l’égo de chacun le pousse à vouloir avoir raison coute que coute. Chacun déballe ses arguments. L’égo veut que ce soit ses arguments qui passent et ne veut pas prendre la peine d’écouter l’autre. Si personne n’écoute l’autre, finalement qui comprendra l’autre ? Un climat d’incompréhension s’installe. Ce qu’on oublie souvent, c’est que si on a raison, c’est que l’autre à tort. Avoir tort dans une dispute, est une source de culpabilité ou d’échec face à son partenaire. On se sent vaincu. Ce n’est pas le meilleur des sentiments pour faire fonctionner une relation.

Là où vous avez raison dans une dispute, c’est juste vous et votre égo qui en sortez flattés mais votre partenaire se sent mal. Aura-t-il envie sur le coup de contribuer au bon fonctionnement de votre couple ? Finalement votre couple devient un champ de bataille où même quand vous gagnez, vous laissez des cadavres émotionnels sur votre passage.

La vraie question à se poser est « qu’est-ce-qui est vraiment important ? ». Demandez-vous si l’important est que vous ayez raison ou que vous retrouviez l’harmonie avec cette personne que vous regardez dans les yeux et à qui vous dites « Je t’aime » ? L’essentiel n’est-il pas de retrouver le bonheur avec cette personne avec qui on s’est promis d’être là l’un pour l’autre plutôt que d’avoir raison tout seul dans son coin ?

L’égo peut être votre allié dans le couple. Il peut vous orienter à plusieurs moments décisifs de votre vie sentimentale. Mais il peut être aussi destructeur si vous ne savez pas le discipliner et avoir le contrôle. L’égo détruit bien plus de relations qu’on ne peut l’imaginer. Un simple refus d’agir, un pardon qu’on ne veut pas accorder, un besoin d’avoir raison sont autant de choses motivées par l’égo et qui vous empêche d’avoir une relation stable et durable.

Christian Caleb DOUMATEY

Votre vie sentimentale peut être juste merveilleuse si vous savez comment la gérer. Faites-vous coacher pour y arriver.


1 commentaire

Kolawolé RAHIMY · 22/06/2020 à 09:56

Merci beaucoup pour ce très bel article sur l’ego

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour télécharger gratuitement
Télécharger gratuitement
Lorem eget commodo sit Praesent libero ante. adipiscing id venenatis commodo quis
Open chat
Powered by